Opus

Il ne suffit pas qu’ils fassent très bien leur travail. En musique, il faut donner une partie de soi-même. L’orchestre n’est pas un objet, comme un piano, une clarinette, c’est une force humaine qui a besoin de s’engager. Carlo Maria Giulini

J’ai imaginé les sculptures Opus pour l’exposition personnelle Agrandissement, qui a eu lieu en mars 2019 sur le plateau 1 du Centre Contemporain de la Borne, lieu emblématique de la céramique française. J’ai inventé et réalisé cette proposition pendant une année entière, j’ai abordé cette période comme un double engagement, physique et mental. Quel rythme de vie et quel quotidien sont à réinventer pour relever le défit de volumes de plus grande dimension ? Ce passage s’est avéré avant tout un investissement du corps. Un rythme et un tempo se sont mis en place, c’était presque musical.

Si il y a ce nouvel aspect corporelle, le sujet artistique reste le même que lors de mes recherches passées : la « forme de la couleur ». Ces couleurs sont mises en forme dans un espace. Comme un jeu accordé, elles se répondent les unes les autres. La couleur est ici synonyme de matière. Toujours amenée par l’émail, mélange d’oxydes fondant à une température voulue, il détermine la brillance, l’intensité ou la matité.

Opus interroge les changements d’échelle et l’équilibre. Comment devons-nous traiter une couleur en fonction de la surface qu’elle occupe, faudra-t-il accentuer ou atténuer son intensité pour que la forme reste lisible ? C’est aussi une étude de la forme simple : le cylindre, le tube est tourné, découpé, assemblé. Les questions d’agrandissement ramènent le spectateur directement au processus créatif : une maquette, très petite et façonnée de manière empirique est agrandie à différentes tailles. La question de la fidélité au modèle initial se pose continuellement, aussi au travers des proportions. Imaginer et ré-imaginer de nouveaux processus créatifs participe à la direction que prennent mes recherches artistiques. De nouvelles contraintes émergent et m’éloignent de la fabrication pure de l’objet, des conventions de la beauté et des ses systématismes associés.

Ici, dans l’élément éternellement transformé et toujours prompt au renouvellement, une infinie variété attend les volontaires : voici notre atelier, notre monde à nous, qui ne sera jamais monotone. Stefan Zweig, l’Uniformisation du monde.

Exposition en cours à l’Ecole d’Art de Riom (63). Commissariat d’Alexandre Roccuzzo.

Julia Huteau Exposition
Exposition en cours à l’Ecole d’Art de Riom
Les sculptures en transitions dans ma cabine d’émaillage.
Les sculptures en transitions dans ma cabine d’émaillage.
Bibliothèque du Centre d’Art et de Villégiature, le Manoir, Mouthier-haute-pierre (25), 2019.
Bibliothèque du Centre d’Art et de Villégiature, le Manoir, Mouthier-haute-pierre (25), 2019.
Parcours d’Art Contemporain Sillon, commissariat de Bastien Joussaume, dép.26, juin 2019.
Bibliothèque du Centre d’Art et de Villégiature, le Manoir, Mouthier-haute-pierre (25), 2019.
Parcours d’Art Contemporain Sillon, commissariat de Bastien Joussaume, dép.26, juin 2019.
Solo show au Centre de Céramique contemporain de la Borne (18), mars, avril 2019.
une réflexion sur les rapports d’échelle et d’équilibre
une réflexion sur les rapports d’échelle et d’équilibre
La série Opus s’inscrit dans la continuité des recherches plastiques de Julia Huteau
Plans serrés sur les sculptures.
Opus fait référence, entre autre, à l’architecture
Le propos est la forme, la couleur mais aussi la mise en forme.
Le propos est la forme, la couleur mais aussi la mise en forme.
Les questions d’agrandissement ramènent le spectateur directement au processus créatif : une maquette, très petite et façonnée de manière empirique est agrandit à différentes tailles.
Les questions d’agrandissement ramènent le spectateur directement au processus créatif : une maquette, très petite et façonnée de manière empirique est agrandit à différentes tailles.
Le passage à de plus grands volumes nécessite un investissement du corps.
Amenées par l’émail, les couleurs sont ici des matières.